Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/428

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 430 —

et infaillible de concubinage et de promiscuité ?

Le Pape Saint-Grégoire le Grand rappelait aux fidèles de son temps « que l’esclave ne devait pas être séparé de sa femme et de ses enfants, même en cas de partage héréditaire ! » [1]

Voyez cette lettre du même Pape à Maximin, Évêque de Syracuse. [2]

« On m’apprend tant de mal commis dans cette province qu’en vérité je crois, (que Dieu détourne ce présage) que ses péchés la conduiront bientôt à la destruction. Le porteur des présentes est venu tout en larmes se plaindre de ce que, il y a quelques années, un homme que je ne connais pas, de l’église de Messine l’avait fait baptiser et forcé de se marier à une de ses esclaves, dont il avouait avoir des enfants, et qu’aujourd’hui, il avait violemment séparé cette femme de lui et qu’il l’avait vendue à un autre. Si cela est vrai, c’est, mon ami, un crime cruel et

  1. A. Cochin. Abolition de l’esclavage. Deuxième volume, p. 416.
  2. Le même. Abolition de l’esclavage. Deuxième volume, p. 416 et 17.