Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/311

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 313 —

mangeait le nègre elle riait naïvement des grimaces de celui-ci !

Commençons d’abord par les annonces relatives à ce noble genre d’affaires publiées dans les journaux.

Chiens courants. — Je possède deux des plus magnifiques chiens pour la chasse des nègres fugitifs dans le Sud-Ouest. Ils peuvent relever une piste douze heures après le passage du nègre et le rejoindre aisément… Je suis toujours prêt à rattraper la propriété marronne.

David Turner. [1]
Bolivar, Tennessee Ouest.

Chiens courants. — Le soussigné, ayant acheté les chiens à nègre bien connus de David Turner offre ses services aux citoyens de ce comté et des comtés voisins pour chercher et rattraper les nègres fugitifs.

Tous ceux qui ont des nègres dans les bois feront bien de venir me voir.

James Smith. [2]
Bolivar, 9 mai 1855.
  1. Suppressed book, p. 330
  2. Idem, p. 332.