Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Mais il avait besoin des sympathies Européennes, de toutes les sympathies extérieures, et pour se les assurer, au moins au début, il s’est fait hypocrite au dehors espérant faire oublier momentanément son arrogance et sa trahison au dedans ! !

La seule chose qui prédispose l’opinion en faveur d’une résistance armée à l’autorité constituée, c’est le fait de l’oppression d’un peuple, le fait de l’arbitraire et de la tyrannie appliqués au gouvernement des hommes ! Pourquoi cette sympathie universelle pour la Pologne, pour la Hongrie, pour la Vénétie, sinon parce que le despotisme brutal sous lequel ces malheureuses contrées gémissent est le fait le plus pénible comme la plus grande honte de l’époque ! Or, le pouvoir esclave savait bien que le plus sûr moyen de se créer de la sympathie à l’étranger, c’était de crier bien haut à l’oppression ! ! C’est chose si rare, dans le monde, que la liberté, c’est chose si commune que le despotisme, que les chances sont le plus souvent que c’est l’oppression qui existe, et cela se croit toujours facilement. Le nombre de gens qui acceptent les faits sans étude, les assertions sans examen, qui surtout,