Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/241

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 243 —

beautés visibles et cachées, mais aussi à cause de l’excellente éducation qu’elles ont reçue. Celle-ci est la mère de celle là. Elle a 31 ans et la fille 16. Leur maître, qui les aimait beaucoup, les a fait élever avec tout le soin possible. Elles viennent toutes deux de la Virginie. Sans des revers de fortune leur excellent maître n’eut jamais pu se décider à s’en séparer. Voyez leurs mains, Messieurs, elles n’ont jamais fait de travail pénible et leur maître les a élevées plutôt comme ses propres enfants que comme des esclaves. Ce n’est pas une fois en dix ans, Messieurs, qu’un homme d’affaires a le bonheur de pouvoir offrir de pareils trésors à une assemblée aussi distinguée. Messieurs, vous conviendrez avec moi qu’un galant homme, bien posé dans le monde, ne saurait se passer de ce très agréable genre de propriété. »

— Lilly, mettez-vous au piano !

« La pauvre fille partit d’un air triste et joua un morceau d’une manière tout-à-fait artistique, mais elle semblait accablée d’émotion et de tristesse. Quant elle eût fini le trafiquant dit à toutes les deux : « Main-