Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/24

Cette page a été validée par deux contributeurs.


de libre échange, pourquoi donc le Sud n’a-t-il jamais essayé d’inaugurer une politique dans ce sens ? Pourquoi pas un de ses hommes d’état n’est-il venu proposer au Congrès un système général de tarif modéré et de commerce libre ? Si toute la question était là le Sud avait toujours pu la régler à son gré puisqu’il contrôlait l’exécutif par une majorité dans les deux chambres ; pourquoi donc n’avait il rien fait ? Bien plus comment s’expliquer que le Sud ait fait une révolution contre le tarif quand le dernier tarif, celui même de 1860, si élevé, avait été voté par une grande majorité du Sud ? Comment ! on prétend que le Sud voulait un tarif presque nominal, et il s’est hâté de voter le tarif Morrill pendant que M. Lincoln se rendait à Washington pour prendre les rênes de l’administration ! N’est-il pas clair qu’ici encore les émissaires et la presse soudoyées essayaient de donner le change à l’opinion ?

Mais si la question du tarif jouait un si grand rôle dans la sécession, on a dû y faire allusion quelque part ; quelqu’une des législatures d’états a dû mentionner ce grief : et cependant que voit-on ? Pas une seule