Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Mais, disent les partisans du Sud, il n’était nullement question de l’esclavage dans la lutte qui s’est ouverte en 1860, il y avait tout au plus en jeu une simple question de tarif : l’esclavage n’entrait pour rien dans la sécession.

Messieurs, repoussez comme elle le mérite cette absurde assertion de gens qui n’en croient pas un mot eux-mêmes. C’est une chose étonnante que la facilité avec laquelle on se laisse prendre avec des mots, même quand des faits patents et qui sautent aux yeux démentent les paroles de ceux qui ont l’intention de tromper. Toute la tactique du Sud, messieurs, en 1860, a été une tactique de déception et de fourberie. Dès les premiers jours de la lutte on s’est donné un mal inouï pour préjuger l’opinion, et je dois certes avouer que l’on n’y a que trop réussi. On a envoyé partout des émissaires habiles chargés d’exercer le plus d’influence qu’ils pourraient sur l’esprit public. Ces émissaires étaient largement payés. Or, il fallait faire trouver la cause du Sud bonne à quelque prix que ce fût, car l’important, pour la nouvelle confédération, c’était de se faire reconnaître d’emblée par les grandes puis-