Page:Dessaulles - La guerre américaine, son origine et ses vraies causes, 1865.djvu/13

Cette page a été validée par deux contributeurs.


doctrines et la tactique politique du Sud, c’était le conservatisme effréné, le torysme hautain et brutal porté à sa plus haute expression d’intolérance et d’arrogance.

Ce n’est pas pour une réforme, remarquez-le bien, pour l’amélioration d’un système politique ou social que le Sud a pris les armes ; c’est chose sans exemple dans l’histoire du monde, c’est pour le maintien, la perpétuation et l’extension du plus abominable de tous les abus qu’il a allumé la plus terrible guerre civile des temps anciens et modernes ! Voilà la différence la plus fondamentale qui existe entre la révolte du Sud, et toutes les autres révoltes que mentionne l’histoire. C’est presqu’invariablement pour détruire des abus que l’on se bat ; eh bien, le Sud, lui, se bat jusqu’à extinction pour les défendre et les perpétuer ! ! Souvent on a vu une nation recourir à la force et faire une révolution pour combattre les privilégiés et réformer les abus du despotisme, mais ce qu’on n’a encore jamais vu, c’est un peuple jouissant de sa souveraineté et de sa liberté, répandre des flots de sang pour défendre et perpétuer le privilège sous sa forme la plus odieuse !