Page:Desdevises du Dézert - Notes sur Pierre-Alphonse Julien - MS 1784.pdf/13

Cette page a été validée par deux contributeurs.
Note sur la vie scientifique de Julien
----

Julien, Pierre, Alphonse, naquit à Clermont-Ferrand le 5 Avril 1838. Il fut un bon élève du Lycée de cette ville et les baccalaureats obtenus, se destinant à la profession de pharmacien il entra en stage chez Gautier-Duché place St Pierre d'où il. Les 6 ans de stage accomplis, il se dirigea sur Paris pour subir avec succès les examens de pharmacien de 1ère. Mais les études que ce diplôme exigeaient l’avait amené a faire des sciences naturelles et son goût pour cette partie de la science l’avait entrainé aux cours de la Sorbonne et de là dans les laboratoires où il se fit inscrire comme élève de licence et emportait en même temps que son diplôme de pharmacien celui de licencié en sciences en rentrant dans sa famille.

Revenu à Clermont et mis en demeure par sa famille de se créer une situation ; Julien persevera renonçant a devenir apothîcaire, prépara une thèse sur les Phenomènes glaciaires dans le Plateau Central et la soutint en 1869 à Montpellier, le professeur Hébert de la Chaire de géologie en Sorbonne n’ayant pas voulu admettre ses conclusions.

De retour à Clermont avec son diplôme de docteur es-sciences, Julien se trouva mobilisé par la déclaration de la guerre de 1870 et employé dans un hôpital comme pharmacien en chef.

La Paix revenue Julien apprend la mort de Lecoq survenue en Août 1871. Aussitôt il pose sa candidature et aidé de l’amical appui de Lacaze-Duthiers, il est nommé professeur suppléant à la chaire d’Histoire-Naturelle de la Faculté de Clermont.

A partir de ce moment le successeur de Lecoq, fit le cours d’Histoire-Naturelle c’est à dire, zoologie, Botanique et géologique jusque

8