Page:Descaves - La Vie douloureuse de Marceline Desbordes Valmore.djvu/23

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA VIE DOULOUREUSE DE
MARCELINE
DESBORDES-VALMORE


I

L’ENFANT
Berceau. Famille. Amitiés. Présages.



À toutes les époques de son existence difficile, Marceline se retourne vers Douai, où elle est venue au monde le 20 juin 1786 et qu’elle a quitté vers 1796.

Je n’ai vu la paix et le bonheur que là.

Les souvenirs de deux lustres à peine la consoleront pendant plus de soixante ans « du malheur