Ouvrir le menu principal

Page:Descartes - Œuvres, éd. Adam et Tannery, II.djvu/650

Cette page n’a pas encore été corrigée


6i6 Correspondance.

CLXXVI.

Regius a Descartes.

Utrecht, [octobre-novembre lôSq]. [A. Baillet;, La Vie de Monsieur Des-Caries, tome II, p. 36 et p. 54-55.

D'après les résumés de Baillet, il était question au moins de deux choses dans cette lettre : A, une publication récente sur la circulation du sang; B, l'affaire Stampioen-Waessenaer , dont on trouvera le détail lettre CLXXXII, à Mersenne, du 29 janvier 1640, (Clers., t. II, lettre XXXV).

A '< L'opinion de M. De/cartes fur la circulation du fang l'avoit mife en grand crédit parmi les Sçavans; et elle avoit merveilleufe- ment contribué à rétablir fur ce fujet la réputation de Guillaume Harvée, qui s'était trouvée mal-traitée par les fatyres et le décri de divers Médecins des Pays-Bas, la plupart ignorans ou entête'^ des anciennes maximes de leurs Faculté^. C'efî ce qui fit que le Public reçût ajfei mal ce que deux Médecins, nomme\ Parifanus et Prime- roftus, firent imprimer à Leyde che- le Maire (en marge : Lettr. 6 MS. de Reg. à Desc), 7'ers le mois de Septembre de cette année, tou- chant la circulation du fang, contre lefentiment de Harvée*^. » (Baillet rappelle ensuite le débat qui eut lieu à ce sujet entre Plempius et Descartes en i638. Voir lettres C et CVII, t. \, p. 496 et 52 1, et lettres CXV et CXVII, p. 52 et 62 ci-avant).

B « Cependant il étoit arrivé un fâcheux contre-tems au fieur Waeffenaer, lorfqu'il fut quefiion de fe rendre à I.cyde, oit l'on avoit tranfporté le bureau de cette affaire. (En marge : Lettre 6 de Reg. MS.) // étoit tombé dangereufement malade fur la fin d'Octobre d'une fauffe pleur éfte, accompagnée d'une très-grande difficulté de refpirer. Le mal le réduifit fort bas, et le conduifit fort avant dans le mois de Novembre. De forte que M. Regius, qui étoit fon Médecin, fe crut

a. Guilielmi Harveii, Angli, medici Regii, in Londinensi medicoriim collegio professoris anatomice, de motu cordis et sanguinis in animalibus anatomica e.xercitatio. Ciim refittationibus .Emilii Parisani, Romani, philosophi, ac medici Veneti ; et Jacobi Prîmirosii, in Londinensi collegio doctoris medici. (Lugduni Batavorum, ex officina .Toannis Maire, lôBq).

�� �