Ouvrir le menu principal

Page:Des Essarts - Les Voyages de l’esprit, 1869.djvu/97

Cette page n’a pas encore été corrigée


sans contradictions et l’infaillibilité des jugements sans réplique. Notre siècle aura vu deux ou trois génies plus inspirés que Goethe ; il n’a pas vu de plus grand esprit !