Ouvrir le menu principal

Page:Des Essarts - Les Voyages de l’esprit, 1869.djvu/321

Cette page n’a pas encore été corrigée


de l’Art, élèvent votre esprit sans cesser d’agrandir votre cœur, et que de bonne heure chaque jour soit marqué pour vous tantôt par une découverte dans le Beau, tantôt par un progrès dans le Bien ou par une enquête dans le Vrai, toujours par une ascension vers l’Idéal !

FIN.