Ouvrir le menu principal

Page:Des Essarts - Les Voyages de l’esprit, 1869.djvu/233

Cette page n’a pas encore été corrigée


nouveaux chefs-d’œuvre lyriques ; homme rare qui, à une époque où tant d’autres se sont affaissés à moitié chemin, a su découvrir les véritables sources de Jou vence : l’enthousiasme et la conviction !