Page:De Charrière - Bien-né. Nouvelles et anecdotes. Apologie de la flatterie.djvu/41

Cette page a été validée par deux contributeurs.
32

le monde. Le croyent-ils, a demandé le Sultan ? à moitié, a répondu le ſecrétaire. Et s’ils le croyoient tout-à fait, s’ils le savoient & le voyoient, a repris le Sultan, ſeroient-ils très-aiſes ? apparemment, a dit le ſecrétaire, car la flatterie n’a tout pouvoir ſur eux que parce qu’elle eſt le ſimulacre, & qu’il la croyent le garant de l’amour & de la conſidération. Le Sultan s’eſt tû & a rêvé.


De Charrière - Bien-né. Nouvelles et anecdotes. Apologie de la flatterie (page 41 crop).jpg