Page:Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923.djvu/7

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Avant-propos



C’est en marge des belles et touchantes Relations des Jésuites, petits Canadiens, que furent écrites les pages de ce récit. Si, un jour, un seul d’entre vous m’apprenait que son cœur s’est gonflé, aux passages qui évoquent l’héroïsme de nos missionnaires et de leurs compagnons, combien je me sentirais doucement récompensée !

Et peut-être qu’alors, enfants de mon cher pays, je me déciderais à vous offrir les dernières aventures de Perrine et de Charlot. Tout n’est pas dit sur le compte de ces bons petits qui vinrent à Montréal et…

Vous voudrez consulter, aussi, les notes biographiques à la fin du volume. Elle sont préparées avec soin. J’ai souhaité vous rendre familières et précises les hautes figures de nos ancêtres. Que vos têtes brunes ou blondes s’inclinent ensuite avec amour et une grâce fière, devant les gestes nobles, et le plus souvent crucifiants, des héros de la Nouvelle-France.

MARIE-CLAIRE DAVELUY.