Page:Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923.djvu/43

Cette page a été validée par deux contributeurs.
43
Les aventures de Perrine et de Charlot

tu es assez raisonnable n’est-ce pas, pour te présenter seule ?… Tu n’as besoin de personne pour t’accompagner ?

Perrine ne répond pas, de grosses larmes roulent sur ses joues. Le conducteur les voit. Il se trouble.


Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923 (page 43 crop).jpg


le conducteur

Tu as du chagrin de me quitter. Moi aussi.


perrine

Pourquoi ne pas me garder… toujours !


le conducteur

Pauvre innocente ! Si tu crois qu’on le permettrait !… Courage, petite fille !… Reviens me dire adieu et prendre l’argent que tu m’as con-