Page:Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923.djvu/300

Cette page a été validée par deux contributeurs.
300
Les aventures de Perrine et de Charlot

Port-Royal, où il rencontre Champlain. Vient le rejoindre à Québec, en 1617, avec sa femme, Marie Rollet, et ses trois enfants. Défricha une partie du terrain qu’occupe aujourd’hui la haute ville. Meurt en 1627.

Hertel, sieur de la Frenière (Jacques). — Interprète normand. Vint au Canada en 1615. Prit une terre aux Trois-Rivières et s’y fixa, en 1633. Épousa, en 1641, Marie, sœur de l’interprète, François Marguerie. Fondateur de seigneuries. Son fils, François, fut anobli par Louis XIV. Aima le faste et l’élégance ainsi qu’en témoigne l’inventaire de sa garde-robe. Devint le premier syndic des Habitants.

Incarnation (Marie Guyard, en religion mère Marie de l’). — Née à Tours en 1599. Devenue veuve, embrassa l’état religieux. Vint au Canada, en 1639 avec Madame de la Peltrie. Fonda avec l’aide de cette dernière le couvent des ursulines, à Québec. En fut la première supérieure. Meurt en 1672. Le pape Léon XIII l’a déclarée vénérable. Surnommée « la Thérèse de la Nouvelle-France. »

Iouantchou fils. — Capitaine huron converti. Fils d’un chef célèbre, ami des Français.

Jogues (Le père Isaac). — Jésuite, missionnaire et martyr. Premier apôtre des Iroquois. Affreusement mutilé par ces barbares, en 1642. « Son zèle pour la conversion des sauvages et son héroïsme au milieu des souffrances ont excité l’admiration des ennemis même du catholicisme ». Se rendit avec le père Raymbault jusqu’au Saut Sainte-Marie (1642), découvrit le lac George qu’il nomma lac du Saint-Sacrement. Massacré par les Agniers en 1646. La Relation de 1647 s’exprime ainsi au sujet de la mort du missionnaire : « … Quoique nous fussions, ici, séparés les uns