Page:Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923.djvu/138

Cette page a été validée par deux contributeurs.
138
Les aventures de Perrine et de Charlot

D’autres protestations suivent. Et l’on décide. L’abbé de Saint-Sauveur se retirera au couvent de la Conception. M. du Colombier, Guillaume Couillard et ses deux filles à l’Habitation, Olivier Le Tardif, Julien et Charlot chez Jean Nicolet. Marie Le Neuf a réclamé Perrine. Charlot fait une moue. Se séparer de Perrine !… Perrine de son côté, semble indécise. Mais comme il sera bien gardé son frérot, elle le voit. Le sourire d’Olivier Le Tardif qui lui fait signe de s’éloigner, est très rassurant.



Daveluy - Les aventures de Perrine et de Charlot, 1923 (page 15 crop).jpg