Ouvrir le menu principal

Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/215

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


vingt ans je n’ai d’ailleurs pas revue — jura sincèrement ne connaître de moi que mes livres. Elle avait tout oublié ! mais là, tout, de ce qui a tenu tant de place dans ma vie, les verres cassés, le prince valaque, la répétition du Lait d’ânesse, et les bottes des cuirassiers !