Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/166

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Sois tranquille, François, c’est encore moi qui te dois le plus.

Et les deux compagnons s’embrassent comme des frères.

Cette fois, ça y est, on a pleuré.

Décidément, Maugendre a tout disposé pour que la surprise soit complète, car tandis qu’on s’embrasse sur le pont, voilà M. le curé qui débouche du bois, bannière au vent, musique en tête.


Image 51 - Chapitre V


Qu’est-ce encore ?

La bénédiction du bateau, parbleu !

Tout Clamecy est venu en procession pour assister à la fête.

Et la bannière flotte au vent.

Et la musique joue.