Ouvrir le menu principal

Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/157

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Car maintenant il n’est plus le petit gars en béret rouge dont les pieds ne touchaient pas le tillac quand il grimpait sur la barre à califourchon.

Et, elle, quand elle arrive le matin, et qu’elle ôte son petit châle pour le jeter sur le lit, elle a l’air d’une vraie jeune fille, tant ses bras sont ronds dans ses manches, sa taille élancée.

— Viens de bonne heure, Clara, et reste le plus tard possible. »


Image 41 - Chapitre V


Il fait si bon déjeuner et dîner en tête-à-tête tout près de la fenêtre, à l’abri des rideaux blancs.

Ils se rappellent la petite enfance, les panades mangées au bord du lit, avec la même cuillère.

Ah ! les souvenirs d’enfance !

Ils voltigent dans l’infirmerie du collège comme des oiseaux en volière. Sans doute ils font leur nid dans tous les coins des rideaux, car il y en a de nouveaux chaque matin, frais éclos, qui prennent leur vol.

Et vraiment l’on dirait, à entendre ces conversations