Ouvrir le menu principal

Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/14

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ivrogne tombé dans le ruisseau, rien d’intéressant…

Non ! c’est un petit enfant assis sur une chaise de bois, les cheveux ébouriffés, les joues pleines de confitures, qui se frotte les yeux avec les poings.

Il pleure.


Image 06 - Chapitre I


Les larmes, en coulant ont tracé des dessins bizarres sur sa pauvre mine mal débarbouillée.

Imperturbable et digne comme s’il interrogeait un prévenu, l’agent questionne le marmot et prend des notes.

— Comment t’appelles-tu ?

— Totor.

— Victor quoi ?