Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/127

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Comment vivra-t-il sans eux ?

Et le futur élève de l’école forestière est si troublé qu’il répond :

— Oui, monsieur Maugendre. »

Toutes les fois que son père lui parle.


Image 09 - Chapitre V


Et il n’est pas au bout de ses tribulations, le petit marinier de la Belle-Nivernaise.

Cela ne coûte pas seulement de l’argent de devenir un « monsieur », mais bien des sacrifices et des tristesses.

Victor en a le sentiment, tandis que le train rapide passe en sifflant, sur les ponts, au-dessus du faubourg de Nevers.

Il lui semble qu’il les a déjà vues quelque part, dans un passé éloigné et douloureux, ces rues étroites, ces