Page:Daudet - La Belle-Nivernaise, 1886.djvu/12

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Que voulez-vous ! personne n’est parfait, et le faible du père Louveau, c’est le vin blanc. Ce n’est pas que ce soit un ivrogne. — Dieu non ! — La ménagère, qui est une femme de tête, ne tolérerait pas la ribote ; mais quand on vit comme le marinier, les pieds dans l’eau, le crâne au soleil, il faut bien avaler un verre de temps en temps.

Et le père Louveau, de plus en plus gai, sourit au comptoir de zinc qu’il aperçoit au travers d’un brouillard et qui le fait songer à la pile d’écus neufs qu’il empochera demain en livrant son bois.


Image 05 - Chapitre I


Une dernière poignée de main ; un dernier petit verre, et l’on se sépare.

— À demain, sans faute ?

— Comptez sur moi.

Pour sûr il ne manquera pas le rendez-vous, le père