Page:Darien-Dubus - Les Vrais Sous-Offs, Savine.djvu/56

Cette page a été validée par deux contributeurs.


La langue française n’a pas de mots pour flétrir de semblables indignités !


Page 102 :

« Pâquerette s’était rassise en face de son amant ; elle s’accroupit, explora une resserre dérobée, parvint à en extraire une pièce blanche, qu’elle glissa dans la main de Tétrelle :

« — Règle, dit-elle.

« Il prit l’argent… »

!   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !   !


Page 110 :

Une fille écrit à son sous-off :

« Ne viens donc pas cette semaine. Je ne pourrais pas payer pour toi. »

Quel abîme de scélératesse !


Page 111 :

« Autour d’eux, la boue montait, plus dense.