Page:Darien-Dubus - Les Vrais Sous-Offs, Savine.djvu/46

Cette page a été validée par deux contributeurs.


soldat porte dans sa giberne le bâton de maréchal !

L’armée n’est plus une caste ; c’est l’incarnation du Peuple. Le fossé qui séparait autrefois l’élément militaire de l’élément civil n’existe plus.

Ce fossé, la redingote de M. de Freycinet l’a comblé !