Page:Darien-Dubus - Les Vrais Sous-Offs, Savine.djvu/43

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Il n’a pu dissimuler sur ce point, comme sur bien d’autres du reste, la fragilité de ses arguments. Il a senti trembler sous ses pieds, comme le sol de l’Etna à la veille d’une éruption, le terrain sur lequel il se plaçait. Aussi a-t-il employé, à l’appui de sa thèse, un artifice subtil, un stratagème de composition, que nous ne saurions trop flétrir.

À côté d’une foule de sous-officiers, qu’il habille en gibier de Cour d’Assises, et pour nous faire croire à une impartialité dont nous ne sommes pas dupes, il a tracé le portrait d’un adjudant intègre.