Page:Darien-Dubus - Les Vrais Sous-Offs, Savine.djvu/37

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Ne vous rappelez-vous point, M. Descaves, vous qui avez eu l’honneur de porter l’uniforme, avoir entendu, le soir, les conteurs ordinaires des chambrées, enthousiasmer leur auditoire avec le récit dramatique des exploits accomplis par quelqu’un des sous-officiers légendaires dont nous avons cité les noms ?

Ah ! Ce n’est pas le vôtre qu’ils citeront, soyez en sûr ! Ceux qu’ils citent ont trouvé la gloire par l’héroïsme avant que vous n’ayez atteint à la célébrité par le scandale…


À votre âge, Monsieur, Bobillot était mort !!