Page:Darien-Dubus - Les Vrais Sous-Offs, Savine.djvu/27

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Assez de citations. Nos lecteurs sont édifiés sur la portée de Sous-Offs. Personne n’a été dupe de ce roman et l’opinion publique s’est chargée d’infliger à M. Descaves le démenti le plus sévère.

C’est une rude leçon, mais elle n’est point complète. À chacune des accusations échappées à une plume aigrie par la rancune, il ne suffit pas de répondre par une négation : une affirmation est nécessaire.

Il est temps d’élever une digue indestructible devant le flot débordant d’injures, d’imputations calomnieuses, qui tente de submerger l’honneur de notre armée.