Page:Dérieux - Baudelaire, 1917.djvu/8

Cette page a été validée par deux contributeurs.





Ces essais ont paru en grande partie dans diverses revues françaises et romandes : Mercure de France, Semaine littéraire, etc.