Ouvrir le menu principal

Page:Démosthène - Œuvres complètes, Auger, 1820, tome 6.djvu/17

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




HARANGUE
DE DÉMOSTHÈNE,
CONTRE
LA LOI DE LEPTINE.

Athéniens, c’est pour les intérêts du fils de Chabrias, et principalement pour le bien de la république, qui demande la suppression de la loi de Leptine, que je me suis engagé à seconder de tout mon pouvoir les adversaires de cette loi.

Il est évident que ni celui qui l’a portée, ni aucun de ceux qui entreprendront de là défendre, ne s’attacheront à vous en montrer la justice. Mais on nous objectera que des citoyens, en obtenant les exemptions dont ils ne sont pas dignes, se sont soustraits aux charges publiques ; c’est sur ce point qu’on insistera le plus. Pour moi, sans m’arrêter à prouver, ce qu’on a déjà fait voir, et ce qui doit paraître hors de doute, qu’il serait injuste d’ôter à tous les citoyens un privilège, parce que quelques-uns en sont indignes, je demanderais volontiers à Leptine pourquoi, supposé même que tous ceux qui jouissent des exemptions en fussent indignes, il veut étendre sur vous la rigueur de sa loi. Car,