Page:Démia - Trésor clérical, 1682.pdf/761

Cette page n’a pas encore été corrigée


ner par prest, & qu’ils ne les puissent vendre, ny les creanciers ou les proprietaires de la maison les saisir.

Il faut aussi estre precautionné pour le payement des loyers, qui n’entrent point ordinairement dans les Charirez des Parroisses, à moins que de cause bien priuilegiée.

Comme aussi des voyages qui sont toujours suspects.

Et des Mariages le plus souuent non necessaires, si ce n’est des personnes qui sont dans le péché, ou pour empescher qu’ils n’y tombent.

Et pareillement des pensions par mois ou par années, parce qu’elles épuisent le fonds des Charitez & contribuent quelques fois à la faineantise, sous le prétexte de l’asseurance d’vne subsistance ordinaire.

Il est aussi très à propos de leur reseruer du charbon, des chaussures & autres petits soulagement pour l’Hyuer.

Surtout, il faut prendre garde s’ils frequentent les Sacremens, s’ils sont bien instruits des Principaux Mysteres & parti-