Ouvrir le menu principal

Page:Crépet - Les Poëtes français, t2, 1861.djvu/483

Cette page n’a pas encore été corrigée





CLAUDE DE MALEVILLE


1597 — 1647



Maleville est encore un de ces poètes courtisans qui firent leur chemin à travers les belles compagnies du commencement du xviie siècle. Secrétaire du maréchal de Bassompierre, puis du cardinal de Bérulie, et enfin secrétaire du roi, il mourut à cinquante ans, à Paris, où il était né, après avoir été l’un des premiers membres de l’Académie française.

Maleville avait do l’imagination, du brillant, une facilité heureusement réglée par la belle facture des poètes de son temps. 11 y a telle pièce de lui qui rappelle ces peintures abondantes et compliquées des peintres de la Renaissance où toutes les formes de l’allégorie sont rassemblées pour exprimer un sentiment ou une idée. A celte époque de splendeur pour le sonnet, Maleville eut l’honneur d’être réputé l’un des plus irréprochables sonneurs:il eut même la gloire d’effacer Voiture dans l’éclatant tournoi des sonnets de la Belle matineuse, dont Ménage a raconté les péripéties et nombre les combattants dans uno lettre fameuse, adressée à V. Conrart. (7. Œuvres diverses de Ménage.) Maleville avait été l’un des hôtes les mieux accueillis de, l’hôtel do Rambouillet; il contribua pour neuf fleurs à la célèbre guirlande de Julie. Ses. œuvres se composent de sonnets, de stances, de rondeaux, de paraphrases des psaumes, etc. Nous donnons ici un échantillon de la plupart de ces divisions.

Charles Asselineau.

Les poésies de Maleville ont été publiées en 1 vol. in-4. Paris, 1649.

Sur Maleville, il faut surtout consulter les papiers de Conrart, quo possède la bibliothèque de l’Arsenal, et les historiens modernes do l’hôtel de Rambouillet, MM. V. Cousin, Livet, etc.