Page:Courteline - Bourbouroche. L'article 330. Lidoire. Les balances. Gros chagrins. Les Boulingrin. La conversion d'Alceste - 1893.djvu/126

Cette page n’a pas encore été corrigée


attendri.

Ame sincère et tendre!


Célimène

Que nous sommes bien faits, ami, pour nous comprendre!


Philinte

Pour être l'un à l'autre et, dans tout, de moitié!
Et...

A ce moment Alceste tousse légèrement. Du même mouvement Philinte et Célimène se tournent vers le fond du théâtre et l'aperçoivent.


Célimène

et


Philinte

, ensemble.

Oh!


Alceste

, désignant successivement Célimène, puis Philinte.

Mon seul amour, et ma seule amitié!

{{|ScèneVI}}



Alceste

, qui est descendu en scène.

Certes, en m'engageant sur la nouvelle route
Où m'obligea mon coeur hanté d'un dernier doute,