Page:Courteline - Bourbouroche. L'article 330. Lidoire. Les balances. Gros chagrins. Les Boulingrin. La conversion d'Alceste - 1893.djvu/108

Cette page n’a pas encore été corrigée


J'en aime fort la fin... et le commencement.


Philinte

Puis, la rime au bon sens s'adapte et s'associe.


Alceste

C'est une qualité qu'il faut qu'on apprécie.


Philinte

Il est, assurément, meilleur que le premier.


Alceste

Par l'agrément surtout, de son ton familier.


Philinte

Et ce présagieux!


Alceste

Ah! permettez, de grâce,
Que pour présagieux, monsieur, on vous embrasse!


Philinte

Je suivrai, s'il vous plaît, l'exemple que voici,
Et pour présagieux, je vous embrasse aussi.


Oronte

Le plaisir de briller, propre aux gens du vulgaire,
Présente des douceurs qui ne me tentent guère;
Mais quoi! l'auteur toujours aime à voir imprimés
Et livrés au grand jour les vers qu'il a rimés.
Vous estimez les miens?


Alceste

De façon singulière!


Oronte

Le soin vous revient donc de les mettre en lumière!


Alceste

En lumière?


Oronte

Oui.


Alceste