Page:Courteline - Bourbouroche. L'article 330. Lidoire. Les balances. Gros chagrins. Les Boulingrin. La conversion d'Alceste - 1893.djvu/103

Cette page n’a pas encore été corrigée


Je reconnais...


Oronte

... bon oeil...


Alceste

Souffrez que...


Oronte

... bon visage!
Mon coeur, de tout ceci, tire un heureux présage.
Oui, j'exulte de joie à vous voir bien portant.
J'y prends plaisir.


Alceste

Tant mieux.


Oronte

Vous m'en voyez content!


Alceste

Bien obligé.


Oronte

Charmé!


Alceste

Merci.


Oronte

... ravi!... tout aise!


Alceste

, bas à Philinte.

Philinte, au nom du ciel, obtenez qu'il se taise.


Oronte

,