Page:Courteline - Bourbouroche. L'article 330. Lidoire. Les balances. Gros chagrins. Les Boulingrin. La conversion d'Alceste - 1893.djvu/101

Cette page n’a pas encore été corrigée


j'en use,
Ma bonne intention me doit servir d'excuse.
Touchez là, s'il-vous-plaît. Je vous vois, Dieu merci,
Bien portant.


Alceste

Il est vrai.


Oronte

Je m'en loue!... Enforci;


Alceste

Peut-être.


Oronte

Engraissé;


Alceste

Mais...


Oronte

J'admire en vous...


Alceste

De grâce!


Oronte

... Ce soupçon d'embonpoint qui n'exclut point la grâce;


Alceste

Monsieur...


Oronte

Ce regard vif...


Alceste

Laissons là...


Oronte

Ce teint frais...


Alceste

Oh!


Oronte

... Et l'air de jeunesse épandu sur vos traits!


Alceste

Vous me flattez.


Oronte

Touchez encor là, je vous prie.