Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin A travers l histoire sud américaine, 1916.djvu/19

Cette page a été validée par deux contributeurs.
16
à travers l’histoire sud-américaine

chef avait refusé d’associer les créoles, s’était trouvée vite domptée. Malgré les précautions prises, les nouvelles de France ne tardèrent pas à semer l’agitation. Aussi bien la France comptait-elle beaucoup d’amis en ces pays. Non seulement elle s’était établie à Cayenne et avait tenté la première de coloniser la baie de Rio, mais dès 1667, les bâtiments français avaient commencé de pénétrer dans le Pacifique ; les voyages de l’astronome botaniste Feuillée (1699-1707), de l’ingénieur Frézier (1711), du Breton Le Gentil (1715) au Chili et au Pérou, des explorateurs Degennes et Beauchesne-Gouin dans l’archipel de Chiloé et en Patagonie, la mission envoyée en 1736 à Quito par l’Académie des sciences de Paris mesurer un degré de méridien, plus récemment les séjours du naturaliste Bompland compagnon de Humboldt dans sa tournée de cinq années à travers le Sud Amérique, tout cela facilitait la diffusion des idées françaises. Les aspirations de tant de peuples opprimés devaient se tourner vers la France. On imprima en secret à Bogota la Déclaration des Droits de l’homme. Humboldt conte que les autorités redoublèrent de rigueur despotique, qu’on prohiba les imprimeries dans les villes et que le fait de lire Montesquieu ou Rousseau passa pour un crime. Cette politique et plus encore la difficulté des communications intercoloniales et l’absence de chefs déterminés retardèrent la révolution. Ce furent les événements d’Espagne qui en décidèrent. La nouvelle que la vieille dynastie était renversée au profit d’un Bonaparte frappa de stupeur les fonctionnaires et encouragea les libéraux. Tandis que le curé Hidalgo soulevait le Mexique, des insurrections éclatèrent à La Paz au mois de mai et à Quito le 2 août 1809 ; elles furent réprimées, mais sur d’autres points le mouvement s’affirma violemment. Le 19 avril 1810, la junte municipale de Caracas se saisit du pouvoir tandis qu’à Buenos-Ayres délibérait une assemblée de 600 notables et que la révolution reprenait à Quito et gagnait toute