Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Une campagne de vingt-et-un ans, 1909.djvu/108

Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 97 —

M. Champoudry, président du Conseil Municipal et promenés par ses soins à travers l’Hôtel de Ville. Le banquet du dernier soir eut lieu au Jardin d’Acclimatation. J’avais espéré le donner dans le Palmarium et le prince de Wagram, président du Conseil d’administration n’y était pas hostile mais le directeur s’y opposa résolument. Il eut donc lieu dans la grande galerie et fut suivi d’une parade aux lanternes. Des discours furent prononcés par le baron de Courcel, par M. Rabier qui représentait le gouvernement et remit les palmes académiques au professeur Sloane, à MM. de Pallissaux et Marcadet, par MM. Michel Bréal, Bikelas, de Villers, Fabens et Mangeot et par moi-même.

Quelques données sur le Congrès lui-même. La séance inaugurale fut présidée par M. de Courcel, les deux séances plénières par M. de Janzé. Des commissions furent nommées ; l’une pour M. Kortz
m. kortz
alors Proviseur du lycée Janson-de-Sailly
l’étude des questions d’amateurisme eut pour président M. Michel Gondinet, délégué du Racing Club ; pour vice-présidents le professeur Sloane, délégué du New-York Athletic Club et de l’Université de Princeton et M. Todd, délégué de la National Cyclist’s Union d’Angleterre et pour secrétaire rapporteur M. A. Mangeot, délégué du Stade Bordelais ; l’autre pour l’étude des questions olympiques avec M. Bikelas, délégué de la Société Panhellénique de Gymnastique, pour président, le baron de Carayon La Tour, délégué de la Société Hippique française, pour vice-président et M. Maurice Borel, délégué de la Société de Sport de l’île de Puteaux, comme secrétaire-rapporteur. Il y avait quarante-neuf sociétés adhérentes, douze pays représentés et soixante-dix-neuf délégués.