Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Notes sur l education publique, 1901.djvu/211

Cette page a été validée par deux contributeurs.
197
la gymnastique

des lacunes inévitables — servent à dresser votre courbe, c’est-à-dire l’image de ce que vous êtes par rapport à l’homme normal. Cette courbe indique les défectuosités auxquelles vous devez chercher à remédier, par le moyen d’exercices locaux, avec ou sans appareils, qui vous sont aussitôt indiqués ; c’est, en somme, une manière d’élevage et le système témoigne d’une belle présomption scientifique. Mais, en admettant même le bien-fondé de semblables pratiques, où s’arrêtera-t-on dans cette voie ? N’ira-t-on pas jusqu’à l’obligation ? Précisément une récente décision du « Board of Education » de Chicago oblige les directeurs des établissements d’instruction de la ville, à faire procéder à la mensuration trimestrielle de leurs élèves des deux sexes ; et, presque en même temps, un savant allemand lançait son fameux projet de la réglementation du mariage. Dans les deux cas les intentions sont bonnes ; on n’a en vue que le développement et la préservation de la santé publique et par conséquent le bien de l’humanité : reste à savoir si l’humanité s’accommodera jamais d’être ainsi transformée en un vaste haras et si, au cas où un tel résultat serait le dernier mot de la civilisation, elle n’entrera pas en lutte avec la civilisation plutôt que subir ce régime.