Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Notes sur l education publique, 1901.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.
2
notes sur l’éducation publique

blème de l’organisation pédagogique n’est pas résolu, mais il est posé partout et sur des données à peu près identiques. C’est là un phénomène trop considérable pour que la science de l’éducation n’en reçoive pas le contre-coup. Elle se transforme, en effet, sous nos yeux. Dans ces Notes je n’ai d’autre ambition que de fixer quelques traits caractéristiques de la transformation qu’elle subit et de signaler, au passage, quelques solutions qui paraissent désirables ou probables. Oser davantage serait imprudent : il s’agit, après tout, d’explorer un pays neuf et non point de parcourir une région déjà connue dont on puisse, avec certitude, fixer les aspects et énumérer les ressources.

Tout en retenant, comme il est naturel, l’avenir français au premier rang de mes préoccupations, je n’ai point entendu limiter à la France mon investigation et mes raisonnements. Au contraire, ce que j’ai consigné ici est le résultat d’observations recueillies, à plusieurs reprises depuis dix ans, dans les divers États d’Europe et dans l’Amérique du Nord et c’est ainsi que j’ai pu constater l’existence de grands courants de réforme pédagogique, indépendants des systèmes gouvernementaux et supérieurs même aux traditions nationales.