Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - Notes sur l education publique, 1901.djvu/141

Cette page a été validée par deux contributeurs.


ix

le sport à travers les âges

La réapparition soudaine du sport dans le monde, ses progrès rapides, les conquêtes successives qu’il opère parmi la jeunesse d’Europe et d’Amérique, n’ont pas laissé que de surprendre et de déconcerter la pédagogie moderne. Encore que parmi les initiateurs de cette révolution compte précisément l’un de ses plus illustres représentants, Thomas Arnold, elle ne trouve pas sa voie sur le terrain nouveau qui s’ouvre devant elle. Dans le rameur ou le boxeur d’aujourd’hui, elle ne reconnaît point l’athlète antique qu’elle admire d’ailleurs par tradition classique, sans l’avoir jamais compris. Volontiers, elle crierait à la parodie, sinon au sacrilège. Il y a là pourtant un phénomène avec lequel elle devra compter, car il n’est ni local ni passager et si elle ne sait pas le faire tourner à son profit, sa tâche s’en trouvera fort