Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume II.djvu/143

Cette page a été validée par deux contributeurs.
133
commentaire et critique

franco-indienne, la crise d’anarchie gouvernementale qui suivit l’indépendance, le caractère si spécial de la présidence de Jackson, la guerre du Mexique… ce sont là des données d’une valeur capitale pour l’appréciation de l’avenir des États-Unis. De même, à l’heure où les républiques sud-américaines atteignent à un degré de prospérité magnifique, il est ridicule qu’aucune attention ne soit donnée aux événements, par lesquels ou malgré lesquels s’est édifiée cette prospérité. Bolivar et Hidalgo valent bien sans doute Epaminondas ou Richard Cœur de Lion. Les exploits héroïques alternent dans ces annales avec de très curieuses convulsions politiques où l’on voit s’imposer peu à peu, par l’exemple du Nord, ce principe fédéral quasi inconnu du vieux monde et qui fut peut-être le legs unique et suprême de la race rouge à ses envahisseurs victorieux.

La part que nous donnons ensuite à la résurrection de la Grèce ne peut surprendre si l’on réfléchit à ce que représente ce chapitre historique. Il ne suffit pas seulement de constater qu’après tant de siècles d’oppression, la Grèce que l’on croyait morte et à jamais ensevelie vivait encore ce qui suscita, quand le miracle fut constaté,