Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/97

Cette page a été validée par deux contributeurs.


VII

LA THÉORIE DES IMPEDIMENTA

Dans le Roman d’un jeune homme pauvre, Octave Feuillet voulant rehausser le prestige de son héros lui fait conter par quels procédés il est devenu un écuyer de premier ordre. Son père, pour le mieux rompre aux difficultés de l’équitation, le forçait à endosser une des armures ancestrales, conservées dans la salle des gardes du vieux manoir et à sauter, ainsi équipé, les haies et les fossés du parc. On aperçoit tout de suite que l’auteur avait négligé de se documenter préalablement par une expérience personnelle.

Toutefois le procédé qu’il indique n’est qu’une