Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/91

Cette page a été validée par deux contributeurs.
67
la voile

est aussi intéressant qu’éducatif. Quant au pagayage alternatif en périssoire, il est si facile qu’il suffit de s’y être essayé une fois pour savoir en user, Apprendre à barrer est superflu ; un rameur sait barrer d’instinct hormis en course et nous n’avons point à nous occuper du style de course.

La voile.

Trop d’accidents adviennent chaque année en mer ou sur les lacs pour qu’on puisse discuter l’intérêt d’inscrire au programme de la gymnastique utilitaire la manœuvre de la voilure. Ces accidents sont dûs généralement à l’ignorance totale de marins de hasard qui non seulement ne savent point ce qu’il faut faire mais ne savent point ce qu’il ne ne faut pas faire, comme de fixer une drisse ou d’attacher une écoute de façon qu’elle ne puisse être filée rapidement.

Connaître les noms et le maniement des principales voiles, foc, misaine, grand-voile, tape-cul, brigantine… pouvoir se servir de la dérive d’un clipper, savoir ce que c’est que de courir une bordée, de virer ou de prendre un ris, distinguer les