Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/89

Cette page a été validée par deux contributeurs.
65
l’aviron

retour agile et immédiat à la position d’attaque ; tous les commençants ont une tendance à marquer le temps d’arrêt juste après le dégagement au lieu qu’il soit juste avant l’attaque ; c’est une mauvaise habitude à combattre dès le premier jour.

Une bonne « machine à ramer » pourrait rendre parfois des services. Malheureusement l’appareil qu’on désigne dans le commerce sous ce nom est très coûteux en même temps qu’assez fragile. Dans les piscines d’entraînement que possèdent certaines universités d’Amérique, les rameurs montent un bateau immobile et se servent d’avirons dont les pelles sont perforées. Ce système est encore le plus économique et le plus pratique si l’on ne dispose, par exemple, que d’un très petit lac ou d’un cours d’eau navigable sur une très faible étendue. Les pelles, en ce cas, doivent être complètement ajourées et consolidées par des armatures de fer. Pour peu qu’on ait le vent ou le courant contre soi, le bateau n’avancera guère et le même instructeur pourra, de la berge, diriger à la fois la nage de plusieurs embarcations. Mais il va sans dire que de tels procédés ne sont jamais que des pis-aller.