Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/73

Cette page a été validée par deux contributeurs.
49
la marche

raître en tant que moyen de locomotion et à n’être plus qu’un sport ? Certains indices pourraient le faire croire.

Un proverbe de Californie dit qu’un bon californien enfourche son cheval « to ride two blocks » [1] pour faire deux pas — et nous connaissons des chauffeurs qui mettent leur moteur en mouvement pour moins que cela. Quand la navigation aérienne aura apporté son contingent de progrès pratiques, où en sera-t-on ?

On peut se poser ces questions et y répondre à sa fantaisie mais ce n’est qu’un jeu et si même la nécessité de la marche devait diminuer de fréquence, ce ne serait qu’un motif de plus de se maintenir par l’exercice en état d’y recourir quand l’occasion s’en présenterait.

La marche n’est point la promenade. Si vous suivez les Champs-Élysées, le Corso ou la perspective Newsky, vous arrêtant de ci de là pour regarder l’étalage d’une boutique ou admirer la belle

  1. Dans les villes américaines, où les rues se coupent régulièrement à angle droit, un block est l’espace compris entre quatre rues ; c’est, en général, un carré de petites dimensions.