Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/40

Cette page a été validée par deux contributeurs.
16
exercices de sauvetage

nœud coulant sur un pieux de deux mètres de haut fiché en terre et dont il s’efforcera de se tenir le plus loin possible. Javelot et lasso se travailleront, bien entendu, des deux mains, tour à tour.

Si les circonstances s’y prêtent et qu’il y ait temps pour celà, on peut aborder le jeu de la fronde. Mais il ne faut pas perdre de vue que cet exercice est toujours assez dangereux pour les assistants et parfois pour le frondeur lui-même. L’utilité en est d’ailleurs contestable.

L’escalade.

L’escalade dont on peut varier à l’infini le détail se ramène en somme à un mouvement fondamental, la traction de bras, lequel se combine en général avec un des trois suivants : l’adhérence, le renversement ou le rétablissement.

Il y a traction simple si vous vous élevez, par exemple, d’échelon en échelon, le long d’une échelle trop fortement inclinée pour permettre aux pieds d’y prendre appui. L’escalade par adhérence existe lorsque vous grimpez à un arbre, à une perche, à une corde, en vous aidant des mains et des jambes. L’escalade par renversement