Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/38

Cette page a été validée par deux contributeurs.
14
exercices de sauvetage

pesantes. Avec ces balles on s’exercera à viser sur des cibles de 1 mètre carré en se plaçant, d’abord, à une distance de vingt mètres puis en reculant progressivement de 25 centimètres à chaque série d’épreuves. Lorsqu’on se sera familiarisé avec ce genre de projectiles, on emploiera des balles de cricket qui sont beaucoup plus lourdes. Après s’être placé en face de la cible, on s’accoutumera aussi à viser de côté.

On commencera toujours par le bras gauche ; en règle générale, dans tout exercice à exécuter successivement des deux bras on doit débuter par le gauche ; c’est celui qui se fatigue le plus vite et qui obéit le moins bien ; par comparaison, le travail du bras droit paraît ensuite bien plus aisé ; il en résulte une sorte d’encouragement à prolonger l’exercice. Cette observation s’applique à l’escrime.

Pour le lancer avec les jambes, il convient de se servir du ballon de foot-ball, de préférence le ballon rond — et de chercher à le faire passer entre deux pieux écartés l’un de l’autre en se plaçant d’abord en face, puis de côté, à des distances appropriées et progressives. On peut aussi, au cas où un terrain de dimensions suffi-