Ouvrir le menu principal

Page:Coubertin - L’Éducation des adolescents au XXe siècle, Volume I.djvu/20

Cette page a été validée par deux contributeurs.
X
avant-propos

de nos jours le vaste champ de l’éducation physique.

À qui s’adresse
la Gymnastique utilitaire

Elle s’adresse uniquement aux garçons normaux âgés de plus de quatorze ans et déjà assouplis par la gymnastique générale en usage dans les établissements scolaires.

Tous ces termes ont leur valeur. Il va de soi que, par son objet même, la gymnastique utilitaire ne convient pas aux jeunes filles ; par contre elle n’exige nullement chez le jeune garçon une robustesse au-dessus de la moyenne ; le qualificatif « normal » n’exclut pas même les délicats mais seulement les chétifs et, bien entendu, ceux qui ont une infirmité, une tare quelconque, héréditaire ou autre.

Il n’y a lieu d’inscrire qu’une limite d’âge minimum. Si la prudence interdit de descendre au-dessous de quatorze ou tout à fait exceptionnellement de treize ans, rien n’empêche de monter jusqu’à vingt et au-delà. La période préférable est celle qui s’étend entre 15 et 19 ans ;